Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Pneus hiver obligatoires: le casse-tête des voitures de location

Dans Pratique / Sécurité

Pierre-Olivier Marie

En rendant les pneus hiver, chaînes et chaussettes à neige obligatoires-mais-pas-vraiment, les pouvoirs publics sont à la source d’un joli pataquès chez les loueurs de voitures des zones concernées. Problème, c’est bien l’automobiliste qui reste le seul responsable en cas d’infraction.

Pneus hiver obligatoires: le casse-tête des voitures de location

L’obligation d’installer quatre pneus hiver sur sa voiture, ou de disposer de dispositifs antidérapants amovibles (chaînes à neige métalliques ou textiles à installer au moins sur les roues motrices), s’applique depuis le 1er novembre et jusqu’au 31 mars dans une grande partie du pays, ainsi que vous pouvez le constater à la lecture de la carte ci-dessous.

Pneus hiver obligatoires: le casse-tête des voitures de location

En bleu foncé : obligation généralisée. En bleu ciel : obligation partielle. En jaune : départements qui ont dit non à l'obligation.

Et même si les contrevenants échapperont encore cette année aux amendes, comme l’a précisé la Sécurité routière début octobre, la présence de ces équipements à bord des véhicules tient du bon sens dans les zones concernées.

Seulement voilà, l’application concrète de cette mesure s’accompagne encore d’une forme de flou artistique chez les loueurs de voitures des départements visés par le texte de loi. Et le problème est que c’est l'automobiliste qui sera tenu responsable en cas d’infraction.

Caradisiac, se faisant passer pour un client lambda, a ainsi contacté les grands loueurs dans des départements dont tout le territoire est concerné par l’obligation, pour constater qu’il était encore possible d’y trouver des voitures qui en étaient dépourvues…sauf, bien sûr, à passer par la case « options ».

« Pour les loueurs, une tolérance s’applique. »

Comme par exemple dans le Puy-de-Dôme : « oui ces dispositifs sont obligatoires, mais pour les loueurs une tolérance s’applique », nous explique une agence. « Si vous allez en pleine montagne il faut bien sûr prévoir au minimum des chaussettes à neige, mais si c’est pour rester autour de Clermont, c’est inutile. » Inutile, peut-être, mais pourtant bien obligatoire selon les dispositions légales!

« Les chaînes à neige sont fournies à la demande », nous a par exemple indiqué une agence Avis, avant de préciser qu’il en coûterait un supplément de 36€ pour 3 jours. « Sinon, vous pouvez aussi louer un véhicule d’une autre catégorie, qui est équipé d’office de pneus hiver. Mais c’est un peu plus cher. » Ben voyons !

D’autres loueurs du secteur, par nos soins contactés, nous ont proposé des solutions comparables, mais à des tarifs très variables selon les compagnies. Chez Europcar, compter 52,49 € pour disposer de chaussettes pendant trois jours, et de 63 € (record battu !) pour des chaînes : « la disponibilité est très limitée en pneus neiges, malheureusement », nous a-t-il été indiqué.

Chez Budget, compter de 12 € par jour pour les chaînes. Ada, lui, réclame 7 € par jour pour mettre à votre disposition des chaînes à neige, ou 18 € en plus chaque jour si vous voulez disposer de pneus hiver sur une Clio.

Du côté de Hertz, où l’on ne propose ni chaînes ni chaussettes, il est par contre possible de louer des voitures équipées d’office de pneus hiver.

Sixt, lui, fournit d’office les chaînes avec ses voitures (avec des prix réhaussés en conséquence, en l’occurrence 27 € pour une citadine pendant 3 jours), tout en proposant des pneus hiver en option : « il faut prévoir 30 € par jour pour avoir les pneus hiver, mais on déduit de ce montant le prix des chaînes. Cela revient donc à 63 € pour trois jours », précise-t-on à l’accueil.

Bref, chaque compagnie applique une stratégie qui lui est propre, avec des tarifs qui font le grand écart. Ensuite, charge au client de « prendre son risque », tant vis-à-vis de lui-même que des autres usagers, sachant qu’à circuler avec une voiture non équipée en zone enneigée, on risque a minima de se retrouver coincé, voire de bloquer la route, et devoir faire appel à une dépanneuse.

Pneus hiver obligatoires: le casse-tête des voitures de location

Sur son site web, Avis prévient ses clients en ces termes : « Du 1er Novembre au 31 mars, il devient obligatoire en période hivernale dans certaines communes des massifs montagneux français (Alpes, Corse, Massif central, Massif jurassien, Pyrénées, massif vosgien), d'avoir des chaines à neige à bord du véhicule ou de circuler dans un véhicule équipé de pneus hiver. Nous vous recommandons de vérifier à l'avance et au moment de votre réservation, si votre itinéraire de voyage comporte un ou plusieurs tronçons de route où la loi montagne est en vigueur. […]  Nous vous rappelons également que vous êtes responsable de toute infraction aux règles de circulation survenue pendant votre durée de location, et que vous êtes redevable de tous frais encourus en conséquence. Si Avis était amenée à régler des frais quelconque auprès des autorités, ceux-ci vous seraient refacturés, en plus des frais de remorquage et d’immobilisation correspondants. »

En clair : on ne vous force pas à prendre de pneus hiver, mais débrouillez-vous en cas de problème ! Et tant pis pour les automobilistes qui ne sont pas forcément au courant des subtilités légales. « Le CNPA (Conseil National des Professions de l’Automobile) a questionné la Sécurité routière sur le sujet, et la responsabilité est celle du conducteur locataire de la voiture » commente Guirec Grand-Clément Vice-PDG d’Enterprise France, et Vice-président de la branche loueurs du Conseil national des professions de l'automobile (CNPA), interrogé par Caradisiac.

Et celui-ci d’ajouter : « Nous avons donc pris le parti de proposer des chaussettes dans nos agences, il en coûte 60 € par location.  Libre aux clients de les prendre ou non, sachant que nous ne leur demandons pas par où ils passent. Dans les départements où seule une partie du territoire est concernée par la loi Montagne, ce serait trop compliqué. De fait, c’est le caractère chirurgical en matière d’application géographique qui rend les choses difficiles. » 

L'automobiliste seul responsable

« En matière de pneus hiver, l’obligation incombe bien au conducteur, et non au loueur. C’est donc à vous de décider si vous voulez ou non de ces dispositifs de conduite hivernale, et donc payer le supplément qui en découle », confirme à Caradisiac Pierre Feisthauer, Chargé de développement pour Carigami.fr, comparateur de tarifs en ligne pour la location de voiture. « C’est un peu raide en effet, même si on n’encourt pas de PV cette année. Il en ira différemment l’hiver prochain. Il ne faut toutefois pas se focaliser sur les pneus hiver, qui représentent une solution assez onéreuse. Des chaînes, voire des chaussettes, vous permettront d’effecteur les derniers kilomètres avant d’arriver en station, et devraient suffire pour une location de courte durée. Le conseil que l’on pourrait donner, c’est presque d’acheter une paire de chaussettes à neige avant le départ et de voyager avec, ce qui reviendra encore moins cher. »

Une solution judicieuse en effet (compter 30 à 70 € pour des chaussettes), mais qui suppose d’avoir des certitudes quant à la taille des pneus de la voiture qui sera louée. A cela s’ajoute la contrainte de voyager avec un sac supplémentaire.

Quoi qu’il en soit, cette pratique « limite » de la part des loueurs est encore acceptable cette année car elle ne s’accompagne pas encore d’une verbalisation  (sauf à Gerardmer, dans les Vosges). Mais l’hiver prochain, il faudra que toutes les voitures soient équipées de dispositifs adéquats dans les zones concernées. Caradisiac aura l’occasion de revenir sur le sujet en temps voulu.

Pneus hiver obligatoires: le casse-tête des voitures de location

Les départements concernés par l’obligation de pneus hiver (ou de chaînes et chaussettes) :

01 - Ain, 03 - Allier, 04 - Alpes-de-Haute-Provence, 05 - Hautes-Alpes, 06 - Alpes-Maritimes, 07 - Ardèche, 09 - Ariège, 11 - Aude, 12 - Aveyron, 15 - Cantal, 2A - Corse-du-Sud, 2B - Haute-Corse, 25 - Doubs, 26 - Drôme, 31 - Haute-Garonne, 38 - Isère, 39 - Jura, 42 - Loire, 43 - Haute-Loire, 48 - Lozère, 57 - Moselle, 63 - Puy-de-Dôme, 64 - Pyrénées-Atlantiques, 65 - Hautes-Pyrénées, 66 - Pyrénées-Orientales, 67 - Bas-Rhin, 68 - Haut-Rhin, 69 - Rhône, 70 - Haute-Saône, 73 - Savoie, 74 - Haute-Savoie, 81 - Tarn, 83 - Var, 84 - Vaucluse, 88 - Vosges, 89 - Yonne, 90 - Territoire de Belfort.

Comme évoqué dans l’article, cette obligation ne s’applique pas forcément sur tout le territoire de chacun de ces départements. Pour en savoir plus, découvrez notre dossier.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire